Financer son projet immobilier avec le CEL

Le CEL: un atout pour votre projet immobilier

Nous vous parlions récemment du PEL comme moyen pour financer votre logement. Savez-vous que le CEL (Compte Épargne Logement) constitue également un atout pour votre projet immobilier ? Vous pouvez ainsi utiliser votre CEL pour acquérir un bien immobilier, un terrain ou pour réaliser des travaux de rénovations.

Souvent moins connu que le PEL, il offre pourtant plus de flexibilité.

Quels sont les avantages du CEL?

Le CEL est un compte d’épargne rémunéré à 0,5% brut. Si vous l’avez ouvert avant le 31 décembre 2017, les intérêts ne seront pas imposables sur le revenu. Seuls les prélèvements sociaux seront retenus au moment du versement des intérêts sur votre compte.

Le CEL vous permet donc d’économiser régulièrement en faisant fructifier votre argent.

Par ailleurs si votre CEL est ouvert depuis plus de 18 mois, il vous est possible de demander un prêt d’un montant maximum de 23 000€. Si vous sollicitez également, en même temps, un prêt grâce à votre PEL, le montant du prêt total devra être inférieur à 92 000€. Le prêt peut être contracté pour une période de 2 à 15 ans.

Le montant du prêt sera fixé en fonction du montant des intérêts que vous aurez acquis. Il est nécessaire d’avoir reçu un minimum d’intérêt pour demander ce prêt:

  • 75 € pour le financement d’un logement,
  • 37 € pour des travaux,
  • 22,50 € pour des travaux d’économies d’énergie.

Le taux sera quand à lui déterminé par la banque selon un savant calcul. En effet, chaque période d’épargne génère des “droits à prêt” à des taux différents qui sont fonction des taux de rémunération du CEL!

Enfin, pour toute demande de prêt, votre CEL vous permet de bénéficier d’une prime égale à 50 % des intérêts acquis. Le montant maximum est de 1 144 €.

Faut-il encore ouvrir un CEL en 2018?

Certes, Le CEL vient de subir quelques réformes. Pour tous comptes ouverts à compter du 1er janvier 2018, les intérêts seront imposés sur le revenu dès la 1ère année et la prime d’Etat est supprimée.

Cependant, le CEL reste intéressant. Il sera toujours un moyen de vous constituer un apport qui est un argument auprès des banques lors d’un investissement. Ensuite, les taux des prêts immobiliers, actuellement encore bas, vont continuer à augmenter. Ainsi les taux des prêts CEL présenteront un attrait dans quelques années.

Pour ouvrir un CEL, vous devez faire un premier versement de 300€ minimum. Vous pouvez ensuite effectuer librement des versements ou des retraits dès que vous maintenez ce montant minimum sur votre compte. Le plafond est de 15 300€.

Il n’y a pas d’âge minimum mais vous ne pouvez en posséder qu’un seul. Pensez également que les droits à prêt du CEL sont transférables à vos enfants et petits enfants! Il s’agit donc d’un moyen intéressant pour aider un proche à financer son logement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *