Aides à la rénovation : bon plan pour votre achat !

Vous avez eu le coup de coeur en visitant une maison ancienne dans laquelle des travaux de rénovation sont nécessaires pour faire de cette maison un logement confortable et sain. Sachez que l’Agence nationale de l’habitat (Anah) peut vous accorder des aides afin de réaliser votre projet en vous finançant jusqu’à la moitié des travaux de rénovation.

Quels travaux peuvent bénéficier d’aides à la rénovation?

De nombreux travaux peuvent être financés par l’Anah dès lors qu’ils contribuent à l’amélioration du logement existant. De ce fait, les travaux ne doivent pas être assimilables à une construction neuve ni à un agrandissement.

Ainsi, les travaux concernés peuvent porter sur :

  • le gros oeuvre;
  • le remplacement ou la réfection de toiture, charpente, couverture;
  • la création ou la réfection de réseaux (eau, électricité, gaz…);
  • l’installation de chauffage et d’eau chaude;
  • la pose et le remplacement de menuiseries;
  • le ravalement de façade et le revêtement intérieur;

Toutefois, les aides à la rénovation ne peuvent pas permettre de financer des travaux de décoration du logement.

Quels sont les montants des aides pour les travaux de rénovation ?

Le montant des aides accordées par l’Anah sera fonction de vos ressources :

1ère catégorie 2ème catégorie
Montant des aides 50 % du montant total des travaux HT 35 % du montant total des travaux HT
Plafond  10 000 € maximum 7 000 € maximum

Pour vérifier si vous correspondez à l’une de ces catégories, votre « revenu fiscal de référence », figurant sur votre dernier avis d’imposition, doit être inférieur aux plafonds définis, chaque année, par l’Anah :

Nombre de personnes composant votre foyer

1ère catégorie

2ème catégorie

1

14 308

18 342

2

20 925

26 826

3

25 166

32 260

4

29 400

37 690

5

33 652

43 141

Par personne supplémentaire

+ 4 241

+ 5 434

Quelles sont les conditions pour bénéficier de ces aides ?

Outre le critère de ressources, vous devez vous engager à :

  • ne pas avoir bénéficié d’un PTZ (Prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété) dans les cinq dernières années ;
  • habiter votre logement en tant que résidence principale pendant au moins 6 ans après la fin des travaux de rénovation;
  • ne pas commencer les travaux avant d’avoir déposé votre dossier d’aides auprès de l’Anah;
  • faire intégralement réaliser les travaux par des professionnels du bâtiment, sauf en cas d’auto-réhabilitation accompagnée.

D’autres conditions sont également prévues afin de pouvoir bénéficier des aides à la rénovation :

  • la maison doit avoir plus de 15 ans à la date où est acceptée votre demande d’aides;
  • le montant minimum des travaux doit être de 1 500 €.

Vous répondez à l’ensemble des critères pour bénéficier des aides à la rénovation ? Téléchargez le formulaire de l’Anah!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *