Les questions à poser lors d'une visite immobilière

S’informer sur les caractéristiques techniques de l’habitation

C’est toujours un plaisir d’effectuer des visites immobilières dans le but de devenir propriétaire. Il convient néanmoins d’être vigilant à certains aspects techniques caractérisant le logement.

Informez-vous en priorité sur l’ancienneté du bâti. Dans le cas d’une vieille demeure, vous devrez focaliser votre attention sur la mise aux normes du dispositif électrique, du système de chauffage ou de l’isolation thermique. Les diagnostics techniques obligatoires sont à cet égard une source de renseignements fiables concernant l’aspect sanitaire des matériaux employés pour la construction de l’habitation. Ils vous permettront de vérifier que les murs, les plafonds et les canalisations ne comportent ni amiante, ni plomb, mais aussi que les charpentes et menuiseries ne sont pas infestées de termites dans les régions à risque.

Lorsqu’on fait une visite immobilière, il est par ailleurs important de s’enquérir de la classe énergétique et de l’étiquette climat correspondant au bien. Grâce à ces indices répartis sur une échelle de A à G, vous pourrez vous faire une idée juste de la consommation annuelle en énergie et de la quantité de CO2 produit par le logement. Prenez aussi le temps de vous renseigner sur la superficie des pièces, l’exposition de l’habitation et la présence de double vitrage pour les fenêtres. Autant de critères qui entrent en jeu dans la consommation énergétique.

L’environnement extérieur : un point à ne pas négliger

Parmi les questions à poser, n’omettez pas tout ce qui a trait à l’extérieur de l’habitation. Si vous recherchez une maison, sachez que la parcelle où elle est implantée peut être soumise à certaines règles pouvant avoir des répercussions sur votre confort de vie ultérieur. Lors d’un premier achat, on n’y pense pas souvent, mais l’emprise au sol est un élément déterminant pour de futurs projets d’agrandissement. Si la superficie d’occupation est de 100 m² et que la maison en fait déjà autant, vous ne pourrez pas envisager d’extension pour créer un garage ou une pièce de vie supplémentaire. Mais emménager dans un appartement ou une maison, c’est aussi adopter son secteur géographique.

La visite d’un bien est l’occasion idéale pour demander au propriétaire ou à l’agent immobilier quelles sont les commodités disponibles à proximité. Centres commerciaux, écoles, réseaux de transports sont des points à prendre en considération pour faciliter votre quotidien. Sans oublier que ces éléments constituent des arguments de poids dans la perspective d’une revente ou d’une mise en location de l’habitation.

N’oubliez pas enfin de vous informer sur les éventuelles nuisances dont vous pourriez pâtir : rue passante, circulation difficile aux heures de pointe... Anticipez également les possibles mutations dont le quartier pourrait faire l’objet : construction de nouveaux immeubles susceptibles de créer un vis-à-vis, d’une rocade pouvant provoquer des désagréments sonores, etc.

Prendre connaissance des frais d’occupation à prévoir

Si le prix de vente est un élément décisif lors d’une visite immobilière, les dépenses inhérentes à l’occupation du logement méritent d’être évaluées avant l’achat.

Demandez à voir les avis d’imposition de taxe foncière et de taxe d’habitation, ainsi que la redevance locale pour les ordures ménagères. Celles-ci peuvent varier sensiblement d’une commune à l’autre, mais également d’un type de logement à un autre.

Exigez aussi les factures d’électricité et d’eau sur plusieurs trimestres afin d’obtenir un aperçu concret des dépenses à prévoir en matière de consommation. Dans le cas spécifique d’un appartement, il est conseillé de se renseigner sur les charges de copropriété.

Quelle question poser lors de votre visite immobilière ? Demandez des précisions sur le montant de ces charges, les prestations incluses, ainsi que les travaux votés dont le financement incombe aux propriétaires, comme la réfection des parties communes ou un ravalement de façade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *