Le grand projet urbain Fives Cail Babcock

Les seize hectares de l’ancien site industriel de Fives Cail Babcock (FCB) exploité de 1861 à 2001 constituent l’un des grands enjeux urbains de Lille Métropole, de la ville de Lille, de la commune associée d’Hellemmes et du quartier de Fives. De part sa taille, son positionnement géographique et sa valeur symbolique, le site constitue une opportunité pour accueillir un projet de restructuration et de renouvellement urbain qui met en jeu différentes échelles du territoire : la dynamique métropolitaine, la modernisation des faubourgs de l’Est Lillois et la restauration du lien urbain entre le site industriel et le quartier de Fives.

Le projet d’aménagement, d’une superficie totale de 25 ha, s’inscrit pleinement dans les orientations de la ville intense et durable. Il comprend l’implantation du lycée international d’hôtellerie et de restauration mis en service depuis 2016, de la Bourse du travail livrée fin 2012 et d’une piscine. Près de 1 200 logements seront créés selon une programmation mixte. Enfin, le projet prévoit le développement d’activités tertiaires, la réalisation d’équipements et l’aménagement d’environ 7 hectares d’espaces verts et d’espaces publics en réseau.

 

 

Le Lycée hôtelier international

Un bel exemple de développement du projet, le lycée hôtelier conçu par l’équipe de l’architecte londonien Caruso Saint John, a accueilli plus de 1 100 élèves en septembre 2016. Il comprend des locaux d’enseignement, un restaurant et un hôtel d’application, un gymnase et des logements de fonction. L’équipement développe plus de 25 000 m² de surface de plancher et s’inscrit dans un ensemble de halles dont plusieurs seront réhabilitées.

 

Un « food court »

En face du lycée, Martine Aubry annonce l’ouverture prochaine d’un « food court » principalement dédié aux commerces de bouche. De quoi se restaurer en allant acheter entrée chez l’un, plat chez l’autre et enfin en mangeant dans un espace collectif de plus de 300 places. Des cours de cuisine et nutrition seront dispensés dans ce même endroit.

 

 

La totalité des 25 hectares devrait être aménagée d’ici à 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *